L’ethnobiologie repense la recherche à l’interface entre sociétés et environnements pour l’après Covid-19

25 juin 2020 par Administrateur
Quel sera l’impact de la crise sanitaire mondiale de Covid-19 sur l'ethnobiologie, discipline interdisciplinaire qui étudie les relations entre les sociétés et leurs environnements? Un groupe de chercheurs publie une réflexion sur l'avenir de leur discipline.

L’ethnobiologie se consacre à l’étude interdisciplinaire des relations entre les sociétés et leurs environnements. En réponse à la crise sanitaire mondiale de Covid-19, un groupe de 29 ethnobiologistes d’origines géographiques diverses avec la participation du Laboratoire Ecologie, Evolution, Interactions des Systèmes Amazoniens (LEEISA – CNRS / Université de Guyane / IFREMER), vient de publier dans Nature Plants un article sur l’avenir de leur discipline. Ils y abordent trois thèmes communs : quel sera l’impact de cette crise sur les communautés locales, sur les interactions futures entre les chercheurs et les communautés, et quelles sont les priorités nouvelles (ou renouvelées) en matière de recherche conceptuelle et/ou appliquée pour l’ethnobiologie.

+ Lire la nouvelle scientifique sur le site de l’InEE/CNRS

A lire aussi