« Chercheurs d’or », un regard sur l’orpaillage illégal

25 novembre 2020 par Administrateur
Le géographe François-Michel Le Tourneau dirige pour l'Agence nationale de la Recherche un programme dédié à l'étude de la gouvernance des grands espaces amazoniens. Dans cet intérêt pour les "confins", il s'est penché sur l'orpaillage clandestin en Guyane Française.

A la faveur de la sortie récente de l’ouvrage de François-Michel Le Tourneau et de la websérie associée, nous revenons sur le programme ANR GUYINT, véhicule d’études scientifiques – telle ici sur l’orpaillage illégal – dédiées à la difficile gouvernance des « grands espaces ».

Les espaces à faible densité de population, ou « grands espaces », sont un enjeu important dans le monde contemporain. Ils concentrent les ressources disponibles mais sont également fournisseurs de divers types de services environnementaux. De plus en plus, on leur prête également une valeur intrinsèque. Ces espaces font l’objet d’un gouvernement « à distance » en ce sens que les sociétés urbaines auxquels ils sont administrativement et juridiquement rattachés en déterminent à la fois l’exploitation (étant les marchés qui achètent leurs ressources) ou la protection (par le biais de l’énonciation de codes, règles, lois sur l’environnement). Cette gouvernance à distance et les réactions (positives comme négatives) qu’elle implique doit être analysée afin de mieux en comprendre les modalités et les effets concrets.

Le projet GUYINT, financé par l’ANR, propose d’observer à travers ce prisme l’intérieur du plateau des Guyanes, en particulier la Guyane française et l’Etat d’Amapá au Brésil. L’USR LEEISA en est partenaire, avec des collaborations de l’OHM Oyapock et de l’équipe ETHNYC. Associés au Parc amazonien de Guyane, nos équipes contribuent à l’apport de connaissances sur les populations locales et les dynamiques sociales et culturelles territoriales. Illustration anecdotique, elles ont également accueilli en octobre 2018 le chercheur David Dumoulin, membre du programme GUYINT et rattaché à l’Université Paris-3, qui a mené une étude dédiée aux conditions de fabrication de la science sur ces territoires de confins :  lire ici l’article sur cette mission.

Pour en revenir au cœur du projet Guyint, l’espace considéré, composé de la Guyane française et de l’Etat d’Amapá au Brésil, correspond parfaitement à la définition des « grands espaces », alliant faible densité démographique, abondance de ressources naturelles et enjeux environnementaux.

Depuis une quinzaine d’années, il a été l’objet d’une politique de protection de l’environnement qui est entrée frontalement en conflit avec les pratiques de certains groupes économiques locaux, notamment les orpailleurs illégaux. Par ailleurs, la participation des populations traditionnelles ou amérindiennes de la région à la définition des nouvelles règles a été partielle et continue d’offrir certaines difficultés. La vision régionale sur la question, notamment dans les centres comme Macapá et Cayenne, diffère sensiblement de celle développée à Paris ou à Brasília. La région se présente donc comme un exemple parfait des différentes échelles de la gouvernance des grands espaces et des interactions, conflits et rétroactions que celles-ci entraînent.

Lors de missions de terrain menées dans le cadre de ce programme, le chercheur François-Michel Le Tourneau, géographe au CNRS, a passé du temps et conduit plusieurs entretiens au sein des communautés d’orpailleurs clandestins. Il restitue aujourd’hui le fruit de ce travail, pour comprendre le monde parallèle des garimperos.

L’USR LEEISA est partenaire du programme ANR GUYINT

+ Présentation plus complète du projet GUYINT sur le site de l’ANR

+ En savoir plus sur le livre « Chercheurs d’Or : l’orpaillage clandestin en Guyane française », sur le site de l’éditeur

+ Websérie FranceTV : Guyane, sur la piste des orpailleurs clandestins : Mission à contre courant – épisode 1

+ Websérie FranceTV : Guyane, sur la piste des orpailleurs clandestins : Aller au contact – épisode 2

+ Websérie FranceTV : Guyane, sur la piste des orpailleurs clandestins : 16 grammes – épisode 3

+ Websérie FranceTV: Guyane, sur la piste des orpailleurs clandestins : Le dernier saut – épisode 4

A lire aussi