Le projet EPI-COV salué

03 février 2021 par Administrateur
Le Comité scientifique territorial de Guyane a salué dans sa réunion hebdomadaire du lundi 1er février le duo CNRS/IRD pour le programme EPI-COV pour la détection Covid-19 dans les eaux usées de Guyane.

Le programme EPI-COV avait été lancé très rapidement dès le début de la crise sanitaire en mars 2020, s’appuyant sur des compétences locales : analyse génétique au sein du LEEISA et épidémiologie à l’IRD. Un appel à projet régional a permis de financer en partie les travaux et d’équiper le laboratoire du campus de Montabo à Cayenne d’un analyseur RT-qPCR, appareil pouvant également participer aux campagnes de dépistage massif par tests naso-pharyngés.

Cette mobilisation du CNRS/IRD a été saluée en marge du point épidémiologique du CST du lundi 01 février 2021. « Ce travail remarquable sur la détection dans les eaux usées de Guyane de matériels génétique Covid-19 permet dès à présent de se faire une idée sur la propagation du virus sur le territoire guyanais », précise le CST. « Ces travaux doivent dorénavant, de concert avec les services de l’ORSG, permettre à la Guyane de disposer d’éléments prédictifs propres à guider l’action de l’exécutif dans sa gestion épidémique ».

Renforcement de la capacité de séquençage en Guyane

Le Comité scientifique territorial a par ailleurs lors de cette séance recommandé le développement des techniques de séquençage en Guyane, afin d’être à même de suivre l’apparition de variants. Il a encouragé les institutions et les laboratoires du territoire à être porteur de projets dans le développement de moyens endogènes, ces projets pouvant trouver leur place dans le cadre de financements européens dédiés.

+ Lire le CR du CST du 01/02/21 (site de la CTG)
+ Voir la fiche projet EPI-COV

A lire aussi