06 avril 2021

Des ports en estuaire : questions autour de l’envasement sous influence de l’Amazone

Antoine GARDEL, géomorphologue, chercheur CNRS au LEEISA, expliquera l’enjeu de connaissance du fonctionnement des estuaires de Guyane pour l’aménagement du territoire. Cette conférence est le second rendez-vous du cycle CCIRG-UG, mis en place en 2021 à destination des acteurs économiques de Guyane.

Résumé : Si le fonctionnement sédimentaire des estuaires tempérés est relativement bien documenté, les estuaires tropicaux sont moins bien connus. Ils sont fréquemment bordés de mangroves, qui contrôlent les flux d’eau et de sédiments. Outre la présence de mangrove, les estuaires guyanais sont caractérisés par la proximité́ des bancs de vase d’origine amazonienne, qui migrent le long de la côte, ce qui constitue une forte originalité du contexte géographique.

Des études très récentes sur les estuaires de l’Oyapock, du Mahury ou encore du Maroni, ont montré que les bancs de vase constituaient une source importante de matière pour générer de la turbidité à l’intérieur de l’estuaire. Cependant, l’influence du contexte amazonien sur la variabilité de la circulation estuarienne, l’étendue de l’intrusion saline, ou encore les processus de formation du bouchon vaseux intra-estuarien restent des questions scientifiques fondamentales non élucidées pour la plupart des estuaires régionaux.

Or, une bonne connaissance de la dynamique hydro-sédimentaire des estuaires, ainsi que des outils de modélisation numérique sont indispensables pour mieux planifier les opérations d’entretien des chenaux d’accès aux ports et pour analyser leur réel impact sur l’environnement physique, biologique et humain à court et à moyen terme.

Au-delà des objectifs de compréhension propres à la recherche scientifique, les travaux entamés ces dernières années par des équipes interdisciplinaires ont pour but d’apporter des éléments de connaissance pour une gestion durable des estuaires amenés à connaitre des développements urbains, industriels et un trafic maritime croissant.

Après avoir rappelé le contexte régional du littoral des Guyanes, sous influence de l’Amazone, les grands types d’estuaires seront présentés. Des premiers résultats de travaux de recherche sur les dynamiques hydro-sédimentaires des estuaires de l’Oyapock, du Mahury et du Maroni seront ensuite exposés. Des perspectives de recherches et d’activités d’observatoire seront discutées à l’issue de la présentation.

Lien zoom pour l’accès à distance à la conférence : https://us02web.zoom.us/j/85021688293
Contacts utiles :
– Mme Suzanne PONS (Fondation UG) : suzanne.pons@univ-guyane.fr – 0694 22 08 94.
– M. Georges CUYSSOT (CCIRG) : g.cuyssot@guyane.cci.fr – 0694 23 50 62.

Prochains évènements

Retour à l'agenda
01 déc.02 déc. 2022

Restitution du GDR LiGA

Après 8 ans de fonctionnement, le GDR LIGA (littoral de Guyane sous influence amazonienne) prend fin. A cette occasion, nous vous invitons à assister à son bilan, reprenant les principales actions menées et les avancées et découvertes scientifiques obtenues.

05 déc.06 déc. 2022

Sociétés et humanités en Guyane : traces, mémoires, enjeux et dynamiques : colloque à Cayenne les 5 et 6 décembre 2022

Les recherches en sciences humaines et sociales connaissent en Guyane un dynamisme important depuis plusieurs décennies et comptent aujourd'hui un nombre croissant de chercheurs et d’enseignants-chercheurs vivant en Guyane. Ce colloque a pour but de travailler les transversalités de leurs diverses disciplines, et prendre la mesure de leur richesse commune permettant un nouveau regard, situé socialement et historiquement.