Station scientifique des Nouragues

La mission de la station de recherche des Nouragues est de promouvoir la recherche scientifique en forêt tropicale humide, dans un site aussi éloigné que possible de l’influence directe des activités humaines.

Vue drone de Camp Pararé, station scientifique des Nouragues
Vue de l'inselberg des Nouragues, qui surplombe à 411 m. le camp scientifique Inselberg.

La station est implantée au coeur de la Réserve Naturelle des Nouragues, en Guyane française. Elle est organisée en deux camps de séjour, distants de 8 kilomètres et ouverts à l’année : le camp Inselberg et le camp de Saut-Pararé.

Contact

Pour plus d'informations et connaître les conditions d'accès, veuillez contacter le/la responsable de la plateforme.

Elodie COURTOIS Ingénieure de recherche CNRS, équipe EEBA, et directrice technique de la station des Nouragues

Contacter cette personne

Procédure pour déposer un projet

Etape 1 : Télécharger-Remplir le document NOURAGUES PROJECTS

Etape 2 : Le retourner à Elodie Courtois

Informations pratiques/FAQ

NOURAGUES - DISPO COVID19 : document donnant les règles sanitaires temporaires dans le cadre du covid

NOURAGUES - PENSE BETE : document donnant des informations pour préparer sa venue sur le site

Articles liés sur ce site

Pour vous offrir une meilleure tenue à jour de l'information, nous vous recommandons d'accéder aux brèves concernant la station scientifique des Nouragues en utilisant le moteur de recherche interne de ce site (outil loupe en haut à droite de l'écran) avec le mot-clé "Nouragues".

Découvrez le portrait vidéo des Infrastructures de recherche en écologie expérimentale, parmi lesquelles la station scientifique des Nouragues à l'occasion de la remise du cristal collectif 2020 du CNRS.

Voir aussi dans «Les Plateformes»

OHM Oyapock L'Observatoire Hommes-Milieux Oyapock en Guyane française est un dispositif scientifique créé en 2008 pour développer la connaissance anthropologique et sociologique des populations qui vivent sur les deux rives du fleuve Oyapock, aux confins de la Guyane française et du Brésil, frontière entre les deux pays. PIG-Pépinière interdisciplinaire de Guyane pour le littoral et les tortues marines Cloturée en 2019. Sur un terrain de recherche très original – le littoral Guyanais – la PIG a permis d'installer, durant ses six années d'existence, une dynamique de recherche collaborative avec des équipes venant de différents sites et d’horizons disciplinaires différents. Elle a constitué un lieu attractif pour les équipes nationales et internationales qui travaillent sur la biodiversité unique du littoral guyanais (tortues marines, mangroves…), sa dynamique morphosédimentaire dominée par une interaction complexe des grands panaches fluviaux avec l’océanologie côtière (sédiments, bancs de vase…) ou l’anthropo-écosystème du littoral. PLEEA : Plateforme d’écologie expérimentale amazonienne La mission de la plateforme PLEEA est d'héberger les deux modèles d’études privilégiés de l’équipe EEBA : amphibiens et papillons. Ces modèles sont le support de travaux sur les processus de polymorphisme et de diversité chimique. Trois serres sont déjà en fonctionnement sur le site de Montabo, occupant une surface de 300 m². La plateforme PLEEA est adossée à un laboratoire de biologie moléculaire et à une plateforme de chimie analytique en développement sur le campus de Montabo.