Equipe EEBA

L’équipe EEBA, Ecologie et évolution de la biodiversité en Amazonie, explore le vivant amazonien de façon multidisciplinaire et intégrative : de ses molécules à sa complexité.

Grenouille dendrobate dite "à tapiré" / Poison frog

Présentation

L’équipe EEBA explore trois thèmes majeurs :

Des molécules du vivant…

Médiation chimique dans les processus biologiques : identification des médiateurs, structuration des relations intra et interspécifiques, développement d’approches numériques innovantes. L’équipe travaille en particulier sur deux modèles : les papillons et les grenouilles dendrobates.

… À la complexité du vivant

Avec 10% des espèces présentes sur Terre, les forêts tropicales amazoniennes possèdent une biodiversité inégalée. L’équipe EEBA étudie l’origine de la diversité adaptative amazonienne et les phénomènes de spéciation écologique comme source de biodiversité. Elle travaille principalement sur deux systèmes biologiques : les papillons et les grenouilles aposématiques (i.e. signaux avertissant les prédateurs potentiels que la proie n’est pas comestible). Les études portent sur les interactions entre espèces et milieux, la composition des communautés biotiques, les distributions spatiales et temporelles.

Les processus d’adaptation et de diversification sont étudiés sous toutes les facettes par la mise en œuvre de diverses méthodes : génomique des populations, écologie expérimentale, écologie comportementale (reconnaissance sexuelle, sélection par les prédateurs), chimie analytique (communication chimique, défenses toxiques), microscopie, microbiologie.

Une recherche appliquée à la conservation

Les forêts tropicales abritent dans leur ensemble plus de la moitié de la diversité biologique de la planète et jouent un rôle clef dans les processus climatiques mondiaux. Les politiques de conservation ainsi que nos capacités à anticiper la réponse des écosystèmes aux perturbations sont déterminantes pour envisager les futurs possibles et permettre la persistance des écosystèmes dans une société en constante évolution, faisant face à une pression anthropique croissante.

La Guyane Française, territoire Français d’Amazonie, offre une opportunité unique de participer à cet effort. Les infrastructures de mesures environnementales, de suivi d’espèces et d’études fondamentales y sont particulièrement denses. Les projets menés dans cet axe de l’équipe EEBA visent à combiner des connaissances solides sur la répartition, la physiologie et l’écologie des espèces avec des données concrètes sur les différentes menaces d’origine anthropiques afin de proposer des outils de conservation et de gestion adaptés au contexte tropical. Pour relever le défi de l’extrême diversité, les projets s’ouvrent vers l’usage de méthodes de suivi innovantes comme l’acoustique et l’ADN environnemental, et intègrent de nouveaux efforts sur les référentiels climatiques pour la modélisation de niche.

Projets en cours

EPI-COV | Epidémiologie environnementale du Covid-19 en Guyane française : un projet IRD/CNRS pour suivre la charge virale du SARS-COV2 dans l’environnement guyanais. Financé par l’ANR et la CTG, porté au LEEISA par Mathieu CHOUTEAU (porteur principal : Marine COMBES/IRD).

RANAPOSA | Des papillons aux grenouilles : reproductibilité du processus de divergence adaptative à grande échelle taxonomique. Projet de l'équipe EEBA financé par l'ANR / AAP Jeune Chercheur JCJC 2020, porté par Mathieu CHOUTEAU.

CHEMDIV | The chemistry of war: what dictates diversity in chemical defenses? Les défenses chimiques chez les animaux sont à la fois omniprésentes et incroyablement diverses, mais toutes sont importantes pour la modulation des interactions prédateurs-proies. Ce projet permettra de déterminer les processus complexes qui génèrent tant de diversité chimique. Projet stratégique 2021-2023 financé par le Labex CEBA, porté par Mélanie McCLURE.

PAPILLONITE | Papillon de cendre, agent de la papillonite : Écologie et interaction avec l’homme. Projet financé par MITI Défi Écologie de la santé 2020, porté par Mélanie McCLURE. Le projet, qui recours à la science participative, a un site web : https://papillonite.cnrs.fr/  et propose une vidéo pédagogique pour les observations à réaliser.

• SEXBOMB |All is fair in love and war: adaptive chemical diversity, and its role in mimicry and ecological speciation. La chimie de l’amour et de la guerre, et son rôle dans la diversification. Projet financé par l’ANR JCJC2021, porté par Mélanie McCLURE.

Tree-D | Projet de recherche interdisciplinaire multi-équipes CNRS-PRIME 2020| Tree-D est un projet interdisciplinaire (écologie du bois, microbiologie, chimie analytique) qui a pour but d’explorer les défenses microbiennes et chimiques de Sextonia rubra (grignon franc), une essence durable exploitée en Guyane française. Il réunit des chercheurs des laboratoires ICSN, EcoFoG et LEEISA (équipe EEBA).

INDIC | Proposition de «trousse d’indicateurs écosystémiques» à destination des espaces naturels forestiers de Guyane, projet financé par Projets Annuels CEBA 2020: interface science-société, porté par Elodie COURTOIS.

ANOMALO | Analyses préliminaires à l’élaboration d’un Plan National d’Action pour les Anomaloglossus du groupe degranvillei, projet financé par Projets Annuels CEBA 2020: interface science-société, porté par Elodie COURTOIS.

 

Projets structurants récents

EPI-COV | Epidémiologie environnementale du Covid-19 en Guyane française : un projet IRD/CNRS pour suivre la charge virale du SARS-COV2 dans l’environnement guyanais. Financé par l’ANR et la CTG.

Intégration aux réseaux scientifiques nationaux ou internationaux

Responsable d'équipe

Mathieu CHOUTEAU
Ecologue, Chargé de recherche au CNRS, Responsable d'équipe EEBA

Contacter cette personne

Voir tous les membres de l'équipe

Articles liés sur ce site

Pour vous offrir une meilleure tenue à jour de l'information, nous vous recommandons d'accéder aux brèves concernant l'équipe EEBA en utilisant le moteur de recherche interne de ce site (outil loupe en haut à droite de l'écran) avec le mot-clé "EEBA".